Vigneux Moto Evasion
- La Corse -

- Episode I - Avril 2008 -


- Page 04/2 -

- Cliquez sur la photo de votre choix pour l'agrandir -

- Dimanche 20 avril 2008 -

- Bastia/Saint-Florent/Eglise San Michele de Murato -
- Soleil/Pluie/Temps couvert -

Cliquez pour agrandirLa route jusqu'à Saint-Florent (San Fiurezu) - en passant par le Col de Teghime (536 m d'altitude et ligne de partage entre les versants Est et Ouest du Cap Corse) - s'est révélée roulante, parfois sinueuse, mais sans surprise pour un premier contact avec la voirie insulaire.
Saint-Florent - niché au creux d'un golf auquel il a donné son nom - nous accueille vide de touristes et... d'habitants. Il faut dire que nous sommes en début d'après-midi, autrement dit à l'heure de la sieste ! Mais surtout hors saison, et c'est tant mieux pour nous quand on apprend que St.Florent est aussi appelé "Le Saint-Tropez de la Corse". Tout un programme en période estivale...
En attendant, nous profitons de la quiétude des lieux pour déjeuner sur le port, prendre un verre à la terrasse d'un café et flâner à travers ses ruelles jusqu'à la citadelle. Construite par les Génois en 1440 dans un but militaire, elle offre toujours aujourd'hui de son esplanade une vue magnifique sur la ville et le port.

       Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Mais il est temps de quitter St.Florent pour prendre la direction de l'église San Michele de Murato. En parlant de temps justement, le ciel commence à se teinter de gris pas très symphatique pour les motards que nous sommes. Les plus avisés - ou les plus courageux au choix - "bâcherons" avant le départ, ce qui en définitif se révélera une initiative heureuse - motard... c'est un métier ! - , la pluie nous rejoignant bien avant notre arrivée à l'église San Michele.
D'architecture romane, construite aux alentours de 1280, elle s'élève à près d'un kilomètre du village et trône royalement au cœur de la campagne corse perdue au milieu d'un petit plateau qui met en valeur la polychromie de ses façades. Une petite merveille à voir absolument.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
La pluie s'est arrêtée lorsque nous prenons la direction de notre prochaine étape. Comme vous le verrez à la page suivante, nous y passerons une soirée inoubliable non sans avoir auparavant croisé... les vaches et emprunté - à flanc de montagne - des routes aujourd'hui inconnues de la D.D.E locale !
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Retour page 04    Retour sommaire    Suite page 4/3

Retour AccueilContact

© Nibul 2008