Vigneux Moto Evasion

- L'Espagne -

- Du samedi 20 août au jeudi 08 septembre 2011 -


- Page 11 -

- Cliquez sur la photo de votre choix pour l'agrandir -

- Mardi 30 août 2011 -

- Drapeau Espagnol El Puerto de Santa Maria - Cadix - Tarifa -
-
Angleterre Gibraltar - Drapeau Espagnol Marbella - Istan -
Température maxi : 38°

Cliquez pour agrandirL'hôtel "Pinoma" et son charme andalou est déjà loin derrière nous lorsque nous franchissons la baie de Cadix par le pont José León de Carranza (NDLR: du nom d'un ancien militaire devenu maire de Cadix). Long de 1400m, ce pont - levant en son milieu afin de permettre le passage des navires - nous conduit vers Cadix "la Belle du Sud". Bordée de tous côtés par l'océan atlantique et semblant isolée du monde, elle est considérée comme la plus vieille ville du monde occidental avec comme père fondateur le légendaire... Hercule !
C'est cependant dans le monde réel, face à la cathédrale et attablés à la terrasse d'un café, que nous aurons la surprise - à défaut de "la belle aux yeux de velours" - de voir passer devant nous un portrait conséquent du défunt pape Jean-Paul II. Qu'elle fut procession, balade ou déménagement, cette situation incongrue mettant en scène le Saint Père rameutera rapidement les touristes photographes, obligeant les porteurs à accélérer le pas pour disparaître, tel un mirage, dans les rues pavées de la vieille ville.

       Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Quittant avec regrets cette ville pleine de charme, nous prendrons la direction de l'extrême sud du pays pour rejoindre Tarifa, ville située à l'entrée du détroit de Gibraltar (NDLR: point de jonction entre la mer Méditerranée et l'océan Atlantique). Port d'embarquement à destination de la côte africaine, le temps clément nous permettra de distinguer au loin les contours d'une partie du littoral marocain distant seulement de quelques 14 kms.
Délaissant Tarifa, nous rejoindrons Gibraltar en empruntant la route côtière qui, au delà d'être viroleuse à souhaits, nous offrira jusqu'à Algésiras de magnifiques paysages et... la traversée d'un parc éolien considéré comme le deuxième d'Espagne après celui de Guadalajara. A se demander comment, aujourd'hui, face à ses géants d'acier Cervantès ferait réagir son héros monté sur sa Rossinante efflanquée ?

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Reconnaissable de loin grâce à son rocher émergeant de l'eau à une hauteur de 426m, Gibraltar se présente comme un territoire de 5,8 km² sur lequel flotte depuis trois siècles le drapeau de la couronne britannique. A ce titre, pénétrer dans cette enclave va nécessiter un arrêt à la douane et la présentation d'une pièce d'identité. Ces formalités effectuées, nous traverserons la piste de l'aéroport (!) pour prendre la direction du centre ville et du célèbre rocher en roulant... à droite (NDLR: Gibraltar a en effet choisi la conduite à droite en 1929, afin d'éviter des accidents avec les véhicules venant d'Espagne; sage décision).
Droit de passage acquitté et petit coucou aux célèbres singes-magots effectué, nous atteindrons "le sommet" de ce rocher par une route à sens unique étroite et particulièrement pentue. Mais, à l'issue de cette ascension, quels magnifiques panoramas sur le détroit, la côte africaine et la ville. Après en avoir pris plein les yeux, nous terminerons notre découverte du rocher par une visite des restes d'une enceinte fortifiée où sont relatés les souffrances endurées par la population, ainsi que le courage et l'héroïsme dont firent preuve les soldats anglais lors du "Grand Siège de Gibraltar" (1779-1783) initié par l'Espagne et la France. Siège qui se soldera d'ailleurs par la défaite des assaillants.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Si entrer sur le territoire britannique fut relativement rapide, en sortir fut une toute autre affaire. En effet, étendue seulement sur 1,2 km de longueur (NDLR: plus petite frontière recensée au monde) la frontière terrestre entre l'Espagne et Gibraltar ne dispose de ce fait que d'un seul point de passage avec - pour la sortie - une file réservée aux quatre roues et une seconde aux deux roues. Engagés dans cette dernière devenue rapidement entonnoir, nous nous retrouverons "englués", sous un soleil de plomb, parmi des dizaines et des dizaines de scooters, mobylettes et vélos en tous genres. Et comme si avancer à allure de tortue ne suffisait pas, ce goulot d'étranglement deviendra si étroit qu'il nous sera impossible - en raison de la longueur de nos motos - d'effectuer le dernier tourne à gauche menant à la liberté sans déplacer les murets en plastique le délimitant. Finalement, cette situation plutôt burlesque restera un grand moment d'anthologie de notre périple espagnol.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Nous retrouverons le calme de l'arrière pays en rejoignant l'hôtel "Rural Los Jarales " à Istan notre étape du soir. Petit village niché dans les montagnes de la Sierra de las Nieves, on le rejoint par une route en lacets offrant un panorama magnifique sur la mer et Marbella située 15 kms plus bas.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Retour page 10     Retour sommaire      Suite page 12

Retour Accueil -  Contact - Livre d'or

© Nibul 2011